Présentation

A chaque jour sa fête !

Dans le cadre de la rénovation urbaine du quartier Saragosse à Pau, le Festival de Saragosse en 365 jours propose une année de rendez-vous autour d’animations et d’actions participatives : de la cuisine au sport en passant par le jardinage, le bricolage, le street art, la danse, la musique… à l’initiative des associations du quartier.

L’inauguration est prévue pour le premier week-end de juin, en même temps que les fêtes de Saragosse.

PinsCouleurs

Le Festival de Saragosse en 365 jours

Il se construit avec l’expertise des structures associatives locales. Au contact des habitants du quartier de Saragosse, chaque structure a collecté, à travers les actions qu’elle a pu mener sur le territoire durant les dernières années, des besoins, des attentes, des envies, des rêves. Toute cette matière, textuelle, orale, imagée, est à la base de ce projet commun qui cherche à proposer aux habitants de Saragosse un espace à vivre optimiste. Un lieu rassembleur, de rencontres, riche de propositions, support et soutien aux initiatives habitantes.

1 Festival :

Le FS365 est un projet de mise en synergie de dynamiques habitantes et associatives dont l’ambition mesurée, mais première, est de favoriser le lien social. Le festival encourage la transmission, l’échange, le partage, la rencontre, le débat au travers de multiples entrées telles que la cuisine, la musique, le sport, la culture, l’art, etc. Au quotidien comme lors des Grands Rendez-vous, le festival va brasser des cultures, des populations, des générations.

1 Friche :

Pour accueillir le festival et ses festivaliers, un lieu central, visible, accessible et disponible du quartier de Saragosse a été identifié : la friche de Laherrère. Un terrain qu’occupe actuellement en partie le festival après y avoir entrepris quelques aménagements. Plusieurs constructions rendent accueillant et opérationnel cet espace public temporaire. Conçues par les architectes du réseau de Destination Patrimoine, à base de matériaux de second œuvre et recyclés, les constructions sont pensées pour être durables chacune à leur façon et trouveront une seconde vie après le festival en s’invitant notamment là où elles sont manquantes, dans le quartier ou ailleurs.

365 jours :

Le festival se structure autour d’une programmation riche et dynamique. Si l’ensemble des partenaires associatifs du festival peut proposer ses actions, l’idée est aussi d’en coconstruire de nouvelles. L’occasion de partager des savoir-faire, des outils, des connaissances entre partenaires d’un même territoire. La programmation du festival est complétée par des partenaires extérieurs aux compétences et aux talents irremplaçables. L’engouement suscité par le projet auprès des associations locales a déjà fait émerger une envie commune, celle d’un collectif des acteurs du territoire, le 365, réunissant associations et commerçants.

PinsCouleurs

Valeurs partagées

Valeur humaine : le FS365 est un projet engagé pour et sur son territoire. Son objectif premier est d’offrir un lieu et des actions prétextes à la rencontre au sein du quartier Saragosse, afin de créer du lien social.

Valeur citoyenne : sensibiliser les festivaliers à leur environnement urbain et les rendre acteurs de leur cadre de vie.

Valeur écoresponsable : le réemploi, le recyclage, la durabilité, l’écologie sont des idées qui nourrissent le projet et inspirent les actions.

PinsCouleurs

L’équipe

Le FS365, piloté par l’association Destination Patrimoine, fait coopérer de multiples partenaires avec un degré d’implication décidé par chacun :

Pilote (Destination Patrimoine) : montage et coordination du projet, communication, aménagement du site, liens avec les partenaires, organisation de la programmation ;
Copilote : décisionnaire des orientations du projet, implication au sein des commissions de travail, porteur d’actions sur le site du FS365, présence régulière sur le site ;
Équipier : porteur d’actions récurrentes avec présence régulière sur le site du FS365 ;
Passager : porteur d’actions ponctuelles et/ou présence ponctuelle sur le site du FS365.

PinsCouleurs

Programmation

La temporalité longue du FS365 est une originalité. Pour tenir le rythme des 365 jours et renouveler l’intérêt et la curiosité des passagers, de nombreuses animations et actions sont planifiées. Elles sont de nature différente : culturelles, artistiques, sportives, économiques, sociales, urbaines… Modestes ou ambitieuses, bruyantes ou silencieuses, statiques ou mobiles, les actions sont éphémères, renouvelées et programmées pour la durée du projet.

Le site est ouvert du mois de juin 2018 au mois de juin 2019, du lever au coucher du soleil. Il fonctionne au rythme des saisons.

Les actions régulières sont destinées à tous. Leur diversité doit permettre à chacun de trouver, à un moment ou un autre, un sujet qui l’intéresse et lui permette d’être et faire avec les autres.

Des rendez-vous plus ponctuels et de plus grande ampleur viennent enrichir la programmation du festival, toujours ouvert à tous et gratuit.

PinsCouleurs

Ensemble, ménageons l’espace

L’espace du Festival, sur la friche Laherrère qui accueille le FS365 et ses festivaliers, est aménagé avec sobriété. Les constructions valorisent des matériaux récupérés ou collectés auprès d’entreprises et le site sera remis en état à la fin du festival. Le bénévolat et le mécénat de compétences ou de moyens s’inscrivent dans cette idée de sobriété.

Pour permettre l’accueil des publics et soutenir les actions qui y seront conduites, l’espace comporte :

– un décompteur à l’entrée indiquant les 365 jours qui passent, accroché sur la borne d’accueil ;
– un espace couvert permettant des actions en plein air par tout temps, du mobilier urbain 
– un jardin potager autogéré et en libre service, un composteur situé à l’entrée du festival et un autre à l’intérieur du festival
– un container servant d’espace de rangement pour Destination Patrimoine et l’Atelier Vélo Participatif et Solidaire

Quelques constructions insolites, proposés parfois des partenaires du projet, ont atterries sur le site le temps du festival :

– le « Poul’House », un poulailler qui est le fruit d’un travail conjoint entre Destination Patrimoine et des jeunes de la MJC des Fleurs. L’enclos des poules est inspiré des structures « Space chains » de l’architecture français Yona Friedman. Les tubes IRL (Isolant Rigide Lisse) qui constituent la structure sont d’habitude utilisés par les électriciens
– des prototypes bioclimatiques, se sont des outils pédagogiques destinés à l’expérimentation et la compréhension de l’architecture bioclimatique. Les prototypes fonctionnent par paire, l’un étant de conception bioclimatique l’autre pas. Leur couleur, leur fenêtre, leur orientation, la qualité de leur isolation sont autant d’éléments qui permettent de saisir les atouts et inconvénients de ces deux types de constructions
– un zome construit par Yann Capdequi de la Coopérative d’Activité et d’Emploi Habitat Eco-Action. Le zome est une construction autoportante en ossature bois composée de losanges formant une voûte sans soutien interne. Selon ses dimensions, le zome pourra servir de cabane voir d’habitation
– un cylindre, sa structure est similaire à celle des échafaudages. Il servira de lieu d’exposition de tous les possibles.

-« Lassalle de Jean », Algeco de 20m2 chauffé, comprenant des tables et chaises ainsi qu’une arrivée d’eau.